c y c l i s t e s - m i n i a t u r e s

c y c l i s t e s  -   m i n i a t u r e s

Starlux : Datation des cyclistes starlux

1/ Les derniers cyclistes starlux sont apparus, à ma connaissance, à la fin des années 70.

Ils étaient assez "musculeux" et certainement un peu trop grands pour leur bicyclette.

Deux repères facilement identifiables pour les distinguer de ceux qui les ont précédé :

toujours couverts d'une casquette et présence d'une plaque sur le cadre du vélo.

Plusieurs positions :

- le dos arrondi assis sur sa machine,

- le dos arrondi en danseuse,

- le dos arrondi la musette au niveau du guidon,

- le dos droit pour le coureur qui mange d'une main pendant que l'autre tient le guidon.

2/ Les productions antérieures (à partir des années 50), furent plus diversifiées. En effet, 4, puis 8 positions pour des coureurs plus affûtés et dans des positions plus en rapport avec la réalité des courses.

Les positions :

- le rouleur assis avec casquette,

- le cycliste qui serre son cale pied sans casquette,

- le sprinter au dos arrondi dans casquette,

- le sprinter au dos arrondi avec sa casquette,

- le grimpeur qui se dresse sur ses pédales recouvert d'une casquette,

- le coureur non couvert, qui tient sa musette au guidon,

- le coureur avec casquette qui se désaltère le bras levé,

- le coureur assis sur sa machine qui mange d'une main pendant que l'autre tient le guidon. 

Vous trouverez ces coureurs, par exemple, dans les photos de "jean-philippe (76)".

3/ Dans les années 70, starlux à produits des cyclistes qui étaient debout sur un socle et un vélo très plat indépendant. Pour compléter cette série, starlux a produit deux personnages à pied. L'un étant un "pousseur" et l'autre un "ravitailleur".

 

Le 14/11/2012 :

J'ajouterai que je n'ai jamais vu le :

- le coureur avec casquette qui se désaltère le bras levé sur un petit socle gris ou ocre.

- le coureur non couvert, qui tient sa musette au guidon, sur un petit socle gris.

 

Sinon, pour les 6 autres positions, on peut les trouver sur petits ou gros socles gris ou ocre.

Je me suis amusé à faire des statistiques sur la rareté de telle ou telle position. Sachez que l'on trouve autant de coureurs tant que l'on reste attaché à l'une de ces 6 positions. Compte-tenu du fait qu'il n'ait jamais été produit sur un petit socle, "le coureur avec casquette qui se désaltère le bras levé" est le plus rare, on en trouve moitié moins que les autres. Enfin la possibilité de trouver "le coureur non couvert, qui tient sa musette au guidon" se situe à mi-chemin entre les 2 autres catégories. Finalement, tout cela est très logique.

 

N'hésitez pas à réagir à nos articles. Plus nous pourrons partager nos informations, plus elles deviendront complètes et fiables. Merci d'avance.

 

 Le 08/12/16 :

Grâce à Philippe Guillot, j'ai pu contribuer activement à l'écriture "des feuillets numéro 6" dédiés aux cyclistes Starlux. Cette brochure est publiée par l'association starlux, et un maximum de détails vous éclaireront sur comment reconnaître les coureurs et leur époque. Sur ce site, et dans ma rubrique (jean-philippe (76) ), vous y retrouverez les principales informations actualisées.

 



03/11/2011
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi